• Eingang des Kinderheims

    © Tomas Wüthrich

  • Im Garten kommen alle zusammen

    © Tomas Wüthrich

  • Kinderheim, im Garten 2

    © Tomas Wüthrich

  • Kinderheim, Malen

    © Tomas Wüthrich

  • Kinderheim 4

    © Tomas Wüthrich

«La maison des enfants» a ouvert ses portes en 2007. A l’époque, elle a été construite dans la même enceinte que l’hospice mais à l’étage. Nous avions reçu un terrain de la mairie pour construire un orphelinat, mais les riverains n’avaient pas voulu nous laisser nous y installer: ils ne voulaient pas davantage de sidéens dans le quartier. La solution de l’étage supplémentaire s’imposa donc car les enfants dormaient sous le grand appâtâmes (terrasse couverte) et cela n’était plus possible pendant la saison des pluies.

Aujourd’hui, «la maison des enfants» est installée dans une ancienne maison familiale juste à côté du centre «Espoir». 50 enfants peuvent y être accueillis. Il y a 20 lits superposés et 10 lits pour bébés. Les enfants se retrouvent dans le grand salon pour faire des jeux ou leurs devoirs. Des espaces couverts donnent de la place à l’extérieur même pendant la saison des pluies, et le magnifique jardin avec ces vieux arbres donne beaucoup de place pour s’amuser à l’ombre aussi.

Nous abritons des nouveau-nés, des enfants et des adolescents. Ils sont scolarisés et reçoivent une formation professionnelle ou la possibilité de faire des études afin de pouvoir mener leur propre vie plus tard. Une psychologue travaille avec les enfants mais aussi avec le personnel et les malades.

Grâce à une jeune pédagogue qui les aide à faire leurs devoirs, les enfants ont d’excellents résultats scolaires. L’un d’eux a même pu intégrer le Lycée français d’Abidjan. Et grâce aux personnes âgées du «Centre D’Eux», les enfants ont trouvé des grands-parents et les ainés, des petits-enfants. On fête les anniversaires, Pâques et Noël. Des sorties culturelles ou sportives sont organisées avec eux, et on peut dire que ces enfants sont sûrement heureux chez nous, malgré tout ce qu’ils ont vécu. Ses enfants sont notre joie, notre récompense, notre famille.